PRÉCÉDENTE SUIVANTE

En direct de la Thaïlande...


    MAGIE DE L'INTERNET !   Grâce à elle et au courrier électronique, mes visiteurs et moi-même avons pu le suivre dans ses déplacements tout au long de son séjour.  C'est ici, dans cette page, que j'ai reproduit les messages qu'il me faisait parvenir par Internet.  Tout au cours de son voyage, j'ai pu lui transmettre directement au Café internet de Bangkok les commentaires et bons voeux des visiteurs de Douce-Amère.
    Si vous projetez un voyage en Asie du Sud-Est et désirez communiquer avec Dany, je lui transmettrai votre message que vous me ferez parvenir en cliquant sur la boîte à lettres plus bas.


Bangkok, samedi 15 février 1997




Chiang Mai, jeudi 27 février 1997



Bangkok, mercredi 12 mars 1997
du Hello Internet Café, first on the Khao San Road


    Bonjour les amis !

    Ma chère Monique, je n'en demandais pas tant pour ton service E-mail. J'en suis très surpris et enchanté ! Merci beaucoup à vous tous qui m'avez écrit un petit mot à partir du site Douce-Amère.

    J'arrive donc du Laos. C'était une bouffée d'air frais, pas au sens météorologique, mais plutôt social car, enfin, le vrai voyage commençait. Je veux dire l'esprit de voyage, car la Thailande c'est une Floride en Asie. C'est un endroit pour consommer et être sur le party.

    Il n'y a pas de belles villes, mais la bouffe y est incroyablement géniale. On y mange des soupes aux nouilles de riz, au canard, au cachoux, du porc, du boeuf. Tout est fait de façon géniale : fruits de mer, salades de légumes et de papayes, des fruits, brochettes de porc ou de poulet aux fruits, omelettes au porc, riz collant ou gluant, tout les curry imaginables, sauces aux arachides, rouleaux de printemps. C'est super-extra !

    La cuisine du Laos est beaucoup moins diversifiée, ce qui s'explique probablement par le peu de ressources du pays. Les Laotiens jeunes et vieux sont très-très gentils, ce qui fait du bien après la Thailande. Les habitants de cette dernière sont peut-être blasés des touristes. Il y en a tellement et pas que de bons ; ça pourrait expliquer en partie leur attitude. Donc, si tu consommes, tu as des sourires. Sur la rue, on n'en a rien à foutre de ta gueule. La Birmanie devrait être encore mieux que le Laos, selon les gens que j'y ai rencontrés. ça promait énormément.

    Je dirais donc en résumé pour la Thailande que si tu n'es pas à la recherche de party avec un paquet de jeunes occidentaux qui se gèlent et se saoulent, alors va ailleurs, car à part Bangkok et les quelques attractions majeures, ça ne vaut pas la peine.

    Les conditions de voyage au Laos sont très difficiles. Il y a une guérilla active au nord, ce que je ne savais pas. C'est un peu dangeureux à ce que l'on dit. Il y a eu des meurtres, très peu, mais... De plus, le pays est en construction. On y bâti l'autoroute 13 du nord au sud. Donc on ne voyage pas vite et dans la poussière. J'ai fait 770 km en 17 heures en utilisant beaucoup de kleenex. Des conditions assez désagréables. Il y a peu à voir, mais les gens sont super.

    Comme le mentionnait Pierre, un visiteur de ton site Monique, Luang Prabang est effectivement très belle avec ses maisons coloniales francaises. À une noce de gens riches, à laquelle j'ai été invité avec trois Français, une dame nous a invités à son guest house à Luang Prabang à prix réduits. Ce n'est pas la Thailande. Un monsieur à la noce m'a dit qu'il connaissait nos ingénieurs d'Hydro-Québec, car le LAOS produit et exporte de l'électricité en Thailande. Hydro-Québec a collaboré à différents projets. Il trouvait très étonnant qu'une femme soit ingénieure. Ils s'habitueront. Voilà qui est bien que l'on exporte du savoir et l'égalité des sexes au travail. Lâchez pas les femmes !

    Je vous laisse et essaierai de vous redonner des nouvelles de la Birmanie où je passerai les 15 prochains jours. Monique et les autres, vous avez environ 24 heures pour me redonner des nouvelles, car après je prends l'avion pour Yangoon. Je repasserai peut-être à Bangkok seulement en transit pour l'aéroport. Merci et à bientôt !

    Dany


    Bonjour à vous tous qui avez suivi Dany dans son voyage en Asie du Sud-Est. Je vous informe qu'il est maintenant revenu au Québec, fatigué, mais ravi. Il vous reviendra peut-être un jour, par l'entremise de mon site, pour vous faire part de ses observations en direct de quelque part sur la planète. À bientôt !

    Monique  Pour revenir en haut de la page



[Matière à réflexion]     [Retour à l'accueil]