Retour à : Les aventures de Harfang et Pokus
Retour
à Nómada
  Victoria, Texas, États-Unis
le 22 mai 1998, 14 h 13



Message précédent Message suivant




Retour à la page d'accueil de Douce-Amère
Page d'accueil




Pour leur écrire,
cliquez sur
l'arobas

Pour écrire à René et Yanik
 

Salut Monique et les autres !

On veut d'abord s'excuser pour la petitesse du premier message envoyé !  Nous n'avions que 15 minutes pour répondre à nos courriels.

On va donc vous expliquer tout ce qui s'est passé depuis le début du voyage.  Nous sommes très satisfaits de la performance de Nómada.  Elle a saigné du nez seulement deux fois (prestone).  Elle est aussi un peu trop gourmande, mais ça, on peut lui pardonner.  À chacun ses caprices.

On a voyagé jour et nuit pendant 36 heures, ne dormant que quelques heures par ci par là.  On n'a finalement pas suivi notre "triptik".  Nous ne sommes pas passés par Nashville et Memphis, Elvis est mort anyway!  Mais notre changement d'itinéraire nous a permis de traverser d'autres états:   Maryland, West Virginia, Georgie, Alabama.  Ça nous a aussi fait vivre une expérience assez spéciale.  Nous avons été pris dans un bouchon sur l'autoroute, à 2 h  AM, en entrant au Mississipi.  La cause : un accident assez épouvantable entre deux camions.  Nous y sommes restés jusque 6 h.  Si on n'avait pas pris le temps de prendre un café dans un "truck stop" quelques minutes auparavant, nous aurions peut-être été entre les deux camions.  Sauvés par un gros café !

Par la suite, ce qu'il faut souligner, c'est la chaleur accablante du sud des États-Unis.  Mais ça, on s'y habitue assez rapidement.

La première grande étape du voyage était New-Orleans.  Une ville bien spéciale, très colorée, très musicale.  Le vieux carré et Bourbon Street, c'est quelque chose à voir.  On y ressent facilement les influences française, espagnole, créole... et anglaise.  La richesse côtoie la pauvreté dans le même coup d'oeil.

On a couché au St-Bernard's National Park (12$) en banlieue de New-Orleans.  Nous sommes partis le lendemain matin (jeudi) en direction de Houston.  Après avoir traversé cette belle grosse ville, nous avons atterri dans un petit bled du fond du Texas.  On a couché clandestinement dans un stationnement de TacoBell.  Une bonne nuit de quatre heures !!    Ça fait du bien de dormir autant !

Et c'est de Victoria, 70 milles plus loin, que nous vous écrivons.  Merci à notre commanditaire Victoria Internet Providers qui nous a offert ce temps d'accès gratuitement.  Y'a des bonnes personnes partout finalement !

Nous sommes à 180 milles du Mexique que nous atteindrons demain.  Après ça...???  Prochaine communication : quand on va trouver un accès à Internet !

Continuez de nous écrire, c'est tripatif !

Harfang et Pokus

Pour revenir en haut de la page